Recherche



L'article appartient à cette rubrique :
LA GRANDE BLEUE

L’HERBIER DE POSIDONIES.

La posidonie est une plante endémique de la Méditerranée, contrairement aux idées reçues, ce n’est pas une algue.

Lorsqu’elle meurt, la posidonie s’échoue sur les rivages et forme ce que l’on appelle la banquette.

Au siècle dernier, les pêcheurs utilisaient lorsqu’il était sec, le faisceau de la posidonie pour la confection de matelas dans les cabanons.

Banquette de posidonies
Faisceau de posidonie échouée sur la plage.

Cette plante sous-marine qui est un phanérogamme (rhizome fleur et fruit) se trouve essentiellement sur le bord du littoral méditerranéen depuis les premiers mètres de la surface jusqu’à environ -35 mètres.

L’herbier s’interrompt au niveau des estuaires des grands fleuves car cette plante est sensible à la dessalure.

Poumon de la mer et niche de vie

La végétation luxuriante de cette forêt de posidonies abrite une multitude d’organismes marins : algues et animaux invertébrés se fixent sur les rhizomes ou les feuilles.

Elle procure de la nourriture aux poissons et aux oursins qui mangent les feuilles ou les organismes fixés sur ces posidonies.

Elle sert également d’abri aux petits poissons menacés par les grands.

En France, les posidonies sont protégées par la loi (arrêté du 15 juillet 1988) : il est interdit de les détruire. C’est une espèce protégée par la Convention de Berne.

nombreux sont les sentiers de bords de mer, nous rappelant sa fragilité.

http://www.coucarin.com/snoopy/Port-d-Allon-83.html

photographie Gisèle

L’herbier se développe en milieu sableux. La posidonie forme de très grandes prairies. Son appareil végétatif comprend une tige enfouie dans le sable qui porte plusieurs faisceaux, de cinq à huit feuilles en forme de lanières. Chaque feuille peut atteindre 1 mètre selon la saison.

photographie Gisèle

A la fin de l’automne, cette plante fleurit. Ces fleurs hermaphrodites donnent au printemps des fruits appelés "olive de mer" qui jonchent certaines de nos plages.

Dans les années 60, certains amateurs de ces olives de mer préparaient ces fruits en vue d’une utilisation culinaire, variantes en appéritifs par exemple. Rares sont les personnes à ce jour à avoir la recette.

nb. Si vous la possédez, n’hésitez à me l’envoyer. Je la ferai suivre à Gisèle.

Gisèle, est une amie d’Eliane. Elles se sont rencontrées au début des années 90. Gisèle est une grande passionnée de mer. La mer, c’est son domaine. Elle a beaucoup fait de bénévolat au sein d’associations d’environnement. Elle a initié Eliane à la plongée.

Vous êtes sur un site internet créé avec le système de publication SPIP.
No sponsor.