Recherche



L'article appartient à cette rubrique :
VOYAGES / ILE DE LA RÉUNION / LA DÉCOUVERTE DE L’ILE DE LA RÉUNION

ESPECES ENDEMIQUES DE LA REUNION

A l’arrivé de l’homme sur l’île, on comptait plusieurs dizaines d’espèces endémiques, dont le plus connu : le Solitaire de Bourbon. Pour en savoir plus...

Désormais, l’homme ayant massacré les espèces les plus utiles on ne trouve plus la même variété. On pourra tout de même citer comme exemples d’espèces animales endémiques de la réunion : le lézard vert de manapany, le tec-tec, le Tuit-Tuit (devenu très rare et protégé), le papangue, le zozieau la vierge.
je vous présente ci-dessous d’autres espèces que vous pourrez rencontrer lors de promenades.

BABOUK
Grosse araignée, impressionnante mais inoffensive
La même dans sa toile
Ces grandes araignées effilées aux longues pattes noires et jaunes tissent des toiles de plusieurs mètres en travers des chemins de randonnée.
Elles sont absolument inoffensives :
leur seul moyen de défense,
votre phobie.
crapaud
Regardez bien, il s’agit d’un
crapaud,
il se confond avec son environnement
un autre batracien
lezard vert
On en rencontre même sur les murs des habitations.
le même
(photographié dans une résidence de l’Hermitage
à Saint-Gilles)
Margouillat (gecko)
le soir venu, ce petit lezard transparent vous accompagnera dans votre sommeil avec son petit bruit caractéristique (clic clic clic) et vous débarassera des moustiques.
Aedes albopictus, vecteur du virus de Chikungunya
Ce moustique fait des ravages .
Il pique la journée,essentiellement à l’extérieur des maisons, avec une activité plus importante en début de matinée et en fin de journée. (Ministère de la Santé et Institut de veille sanitaire, janvier 2006)

Pour en savoir plus sur les risques liés à ce moustique :

http://www.pasteur.fr/ip/easysite/pasteur/fr/presse/fiches-sur-les-maladies-infectieuses/chikungunya

Escargot terrestre géant Achatina fulica
L’escargot terrestre géant Achatina fulica, n’est pas endémique à la Réunion,
cependant il pullule dans les moindres recoins recouverts de végétaux.
Il peut atteindre des tailles gigantesques
(les adultes peuvent mesurer jusqu’à 15 cm et peser jusqu’à 250g.).
l’espèce n’hiberne pas et se rencontre tout au long de l’année.
L’ENDORMI (famille des caméléons)
Je l’ai photographié au jardin d’Eden à proximité de Saint-Gilles,
nous en rencontrons également lors de promenade dans les forêts
(il ne faut pas utiliser de flash pour les photographier sous peine de les rendre aveugles définitivement).

endormi femelle
celui-ci, je l’ai rencontré lors d’une promenade.
Etange animal ?
Non, ne cherchez plus, il s’agit simplement d’une souche d’arbre moussue.
Etrange combat
qui sera le vainqueur ?
Vous êtes sur un site internet créé avec le système de publication SPIP.
No sponsor.