Recherche



L'article appartient à cette rubrique :
ROCAILLEURS

Architecture rustique des rocailleurs.

Rocailleur : Cimentier spécialisé dans la confection de rocaille.

Rocaille : Ouvrage ornemental imitant les rochers, les pierres naturelles, le bois, parfois agrémenté d’éléments architecturaux ou d’objets voire de personnages réalistes ou inventés.

« En 1824, Joseph Aspddin prend un brevet sur la fabrication d’un liant à partir d’un mélange de chaux et d’argile qu’il appelle ciment de Portland. Peu après plusieurs gisements commencent à être exploités en France.
Entre l’invention du ciment et celle du béton armé se situe une période de transition pendant laquelle le ciment sera surtout utilisé pour le revêtement des murs, les façades, pour recueillir les eaux pluviales et pour l’ornementation »
.
(d’après Architecture rustique des rocailleurs par Michel Racine).

A cette époque, ces artisans n’ont pas été reconnus en tant qu’artistes,

« les bourgeois ne peuvent les considérer que comme des artisans...Considérer des artisans comme des artistes c’était les reconnaître des leurs et aller à l’encontre de l’efficacité technique par la division du travail exigeant que l’art soit exclu de la vie quotidienne de l’ouvrier. »
(d’après Architecture rustique des rocailleurs par Michel Racine).

Voici quelques rocailles photographies dans mon quartier d’Endoume.

Vallon des Auffes.
détail
Portail, quartier Bompard
Portail, Rue d’Endoume
Façade d’une maison d’Endoume
autre façade
fausse fenêtre
traverse de la roseraie, anciennement traverse de la Pinède
Signature de Monsieur Amoletti

« Travaux en ciment, Amoletti Spécialiste, Traverse de la Pinède », aujourd’hui, traverse de la Roseraie.

Vous êtes sur un site internet créé avec le système de publication SPIP.
No sponsor.